Une question ? Appelez nous ou envoyez nous un SMS au 07 57 69 12 25

Désherbage allée en gravier – Bourrage et pierres affleurantes

lame désherbage avec mauvaises herbes

Désherbage allée en gravier – Bourrage et pierres affleurantes

Le désherbage mécanique d’une allée ou d’une cour en gravier permet de désherber rapidement et efficacement une grande surface, tout en rafraîchissant et entretenant la pose du gravier sur le sol. Cependant dans la pratique plusieurs problèmes récurrents se posent lors du travail.

LE PROBLEME DU BOURRAGE

si l’allée est trop enherbée avec des adventices trop présents, il est impossible pour le désherbeur de passer sous les mauvaises herbes pour les arracher.

Si les mauvaises herbes sont relativement récentes (par ex moins de 2 mois de pousse) et relativement clairsemées, le travail est possible mais reste le problème du « bourrage » de la lame qui n’arrive pas à évacuer une masse trop importante de mauvaises herbes. L’évacuation des résidus organiques est un souci commun à toutes les méthodes de désherbage, à l’exception du désherbage thermique qui brûle sur place les adventices et règle donc immédiatement ce problème.

LE PROBLEME DES PIERRES AFFLEURANTES

Par nature, un sol en gravier présente plusieurs couches de graves dont une couche de pierres plus ou moins grosses et plus ou moins enterrées. L’empierrement sous-jacent dépend pour partie de la nature carrossable ou non carrossable de la surface, car une portée suffisante pour les véhicules même légers exige une couche porteuse structurée plus importante.

Pratiquement parlant, il arrive souvent que les pierres de la couche inférieures ressortent légèrement du sol et finissent par affleurer. Le désherbage mécanique va donc trouver un obstacle au passage de la lame sous les graviers, ce qui présente un risque d’abîmer la machine.

Il est préférable de passer le désherbeur à vitesse réduite, surtout si ladite surface n’a jamais été désherbée mécaniquement, afin de repérer et enlever les pierres semi-enterrées.