Une question ? Appelez nous ou envoyez nous un SMS au 07 57 69 12 25

L’entretien d’une cour en gravillons

cour gravier à entretenir

L’entretien d’une cour en gravillons

Une cour en gravillons offre de nombreux avantages, notamment un aspect esthétique agréable et une facilité d’aménagement. Cependant, pour profiter pleinement de ces bénéfices, il est essentiel de réaliser régulièrement un entretien adapté. Quelles sont les meilleures méthodes pour prendre soin de votre cour en gravillons et préserver son aspect au fil du temps ?

Maintenir la propreté de la surface

L’une des principales préoccupations lorsqu’il s’agit d’entretenir une cour en gravillons est de garder la surface propre. Pour ce faire, plusieurs solutions sont envisageables :

  • Enlever les feuilles : En automne, les feuilles mortes peuvent rapidement s’accumuler sur votre cour. Il est donc recommandé de les ramasser régulièrement à l’aide d’un râteau ou de les évacuer via un souffleur de feuilles. Ainsi une surface gravillonnée placée sous des arbres ou de la végétation s’abîmera nettement plus vite. Eloignez les arbres, ou bien transformez en pelouse les surfaces sous les arbres.
  • Désherbage : Les mauvaises herbes peuvent également pousser dans les espaces vides entre les gravillons. Pour les éliminer, vous pouvez utiliser un désherbeur thermique ou un produit désherbant adapté aux surfaces gravillonnées. En cas de grande surface, pensez au désherbeur mécanique.

Choisir le bon désherbage pour votre cour en gravillons

Afin de préserver l’intégrité de votre cour en gravillons et de respecter l’environnement, il convient de mener un désherbage approprié. Quelques options :

  • Désherbage manuel : retirer les mauvaises herbes à l’aide d’outils adaptés, tels qu’une binette ou râteau. Cette méthode est certes laborieuse mais a l’avantage d’être écologique et sans risque pour la surface.
  • Désherbage thermique : Un désherbeur thermique utilise la chaleur pour brûler et détruire les mauvaises herbes. Cette méthode est idéale pour une cour en gravillons car elle évite l’utilisation de produits chimiques, mais est réservée aux petites surfaces.
  • Désherbage chimique : L’utilisation de produits désherbants chimiques est à envisager avec prudence, car ces produits peuvent nuire à l’environnement et abîmer votre cour en gravillons. Préférez des produits spécialement conçus pour les surfaces gravillonnées et suivez scrupuleusement les recommandations du fabricant pour une utilisation en toute sécurité. L’efficacité reste variable en fonction des produits.

Prévenir l’érosion et les déplacements des gravillons

Une cour en gravillons est composée de petites pierres susceptibles de se déplacer sous l’effet du vent, des intempéries ou de la circulation. Pour éviter une érosion prématurée et préserver l’esthétique de votre cour, il est donc nécessaire d’adopter certaines bonnes pratiques.

Stabiliser les gravillons avec une couche de support appropriée

La première étape pour assurer une meilleure tenue des gravillons est de s’assurer que ces derniers reposent sur une couche stabilisatrice adaptée ou couche structurée. Cette base solide permettra non seulement de freiner l’érosion, mais aussi de répartir uniformément le poids des véhicules circulant sur la surface dans le cas des voies carrossables.

Maintenir un niveau adéquat de gravillons

Pour éviter que votre cour ne présente des zones abîmées par manque de matière, veillez à maintenir un niveau adéquat de gravillons. Ajoutez des gravillons supplémentaires si nécessaire pour compenser les pertes naturelles causées par l’érosion et les déplacements.

Limiter les dégâts causés par la circulation

Les aller-et-venir des véhicules peuvent causer un tassement des gravillons et générer des ornières dans le support en terre. Pour prévenir ces dégradations, il est recommandé d’éviter les manœuvres brusques et de ne pas rouler dans les ornières qui se forment.

Réparer les éventuels dommages

Malgré une maintenance régulière et scrupuleuse, il est toujours possible que votre cour en gravillons présente des imperfections ou des détériorations. Voici quelques conseils pour remédier aux problèmes les plus courants :

  • Ornières et creux : Si votre cour présente des ornières ou des creux, vous pouvez généralement les combler avec un mélange de sable et de gravillons frais. Tassez la zone à l’aide d’un rouleau ou d’une plaque vibrante, puis ajoutez une couche de gravillons supplémentaires pour homogénéiser la surface.
  • Détérioration de la base stabilisatrice : Si la couche de support de votre cour est endommagée, il peut être nécessaire de procéder à une réfection totale ou partielle de celle-ci. N’hésitez pas à faire appel à un pro pour évaluer l’étendue des dégâts et vous conseiller sur la meilleure solution à adopter. Attention cependant, une rénovation avec décaissement est un gros chantier !